Hivernage de moto ou scooter : comment bien remiser un deux-roues pour l’hiver ?

À la fin de la belle saison, c’est le moment de l’hivernage pour les propriétaires de deux-roues. En effet, il est nécessaire de remiser sa moto pour l’hiver dans certains pays comme la Suisse. Les conditions météorologiques ne se prêtent pas toujours à la conduite sécurisée d’un deux-roues. Remiser sa machine ne signifie pas simplement la ranger au fond du garage. Si vous souhaitez prolonger sa durée de vie, vous devez en prendre soin et la préparer de manière correcte à un long stockage. Découvrez nos conseils pratiques pour un hivernage de moto ou de scooter réussi, en attendant les beaux jours. 

1 – Nettoyer votre moto de fond en comble

Avant de mettre votre deux-roues au chaud, il faut le bichonner. Vous pouvez confier cette opération à un professionnel ou la réaliser vous-même en vous procurant les produits d’entretien adaptés. Éliminez consciencieusement tous les résidus de saleté, mais aussi les traces de rouille. Tous ces éléments risquent d’attaquer la peinture et le vernis pendant l’hiver et vous aurez une mauvaise surprise au printemps. N’oubliez pas de décrasser les pignons.

2 – Graisser la chaîne

En ce qui concerne la chaîne de la moto, vous devez la retirer pour la nettoyer avec un produit spécialisé (essence F ou pétrole désaromatisé par exemple). Il faudra ensuite la graisser ou, si possible, la stocker dans un bain de lubrifiant (d’huile et de pétrole).

3 – Vidanger les fluides pour l’hivernage de la moto

Cette étape est essentielle pour optimiser le stockage de votre deux-roues. Procédez à la vidange de tous les fluides, comme l’huile de moteur, ainsi que de leurs circuits. Séchez les carburateurs et graissez tous les roulements et points de lubrification. Il faut savoir qu’une huile sale génère des acides qui nuisent au moteur. Veillez à ajouter de l’antigel dans le cas d’un deux-roues à refroidissement liquide. Nous vous conseillons de changer le filtre avant de remettre votre moto en circulation. 

4 – Remplir ou vider le réservoir

Faites le plein avant de remiser votre moto ou votre scooter pour l’hiver. Les réservoirs en tôle doivent être remplis à ras bord avec de l’essence pour éviter qu’ils ne rouillent. Vous pouvez ajouter un additif inhibiteur de dégénérescence d’essence. Si vous avez une moto à carburateur, il faut à l’inverse vidanger le réservoir et le laisser ouvert après avoir appliqué un produit anticorrosion. 

5 – Boucher les entrées d’air

Lorsque vous compter stocker votre machine pendant plusieurs mois, il convient d’obstruer les entrées d’air. Cela évite que l’humidité s’infiltre et attaque le métal, notamment à l’intérieur du pot d’échappement. Vous pouvez simplement utiliser un sac en plastique et un élastique par exemple. 

6 – Démonter la batterie pour l’hivernage de la moto

Démontez la batterie de votre deux-roues et entreposez-la de préférence dans un lieu sec et à l’abri du gel. Déconnectez d’abord la borne négative, puis la borne positive. Il s’agit d’une opération indispensable pour préserver sa longévité. Au printemps, elle doit être rechargée à temps avant d’être remontée sur la moto. Branchez d’abord la borne positive, puis la borne négative. Les motos à injection électronique doivent à l’inverse rester en charge. Si vous ne pouvez pas la recharger vous-même à intervalles réguliers, procurez-vous un chargeur automatique avec maintien de charge .

7 – Immobiliser sa moto

Nous vous conseillons de mettre votre moto ou votre scooter sur la béquille centrale ou, mieux, sur une béquille d’atelier. Vous pouvez aussi utiliser des cales. L’objectif est de décharger les roues et les amortisseurs du poids total de la machine. Pensez d’ailleurs à bien gonfler les pneus. Votre deux-roues doit être installé sur une surface plate et stable, surtout pas dans un lieu de passage, pour empêcher qu’elle se renverse.  

8 – Mettre sa moto au sec pour l’hivernage

L’hivernage de la moto ou du scooter doit se dérouler dans un lieu sec et couvert. L’humidité, les écarts de température et les intempéries nuisent aux deux-roues. Nous recommandons de le couvrir avec une housse protectrice. Évitez les housses en coton qui absorbent l’humidité et favorisent la corrosion et les moisissures. Les bâches étanches et hermétiques sont également déconseillées car elles limitent l’aération naturelle et ne laissent pas passer la condensation. L’idéal est d’opter pour une housse conçue spécifiquement pour le remisage des deux-roues. 

Après l’hivernage, la moto ou le scooter ont besoin d’une période de rodage avant de fonctionner à pleine puissance.

Conditions d’hivernage moto/scooter chez locationdebox.ch

Vous n’avez pas de place chez vous et vous ne voulez pas laisser votre moto dehors ? Pour CHF 40.-/mois, nous prenons soin de votre deux-roues pendant toute la période de l’hiver (octobre/novembre à mars). Nous nous occupons de soigner votre moto en la stockant dans notre halle avec un emplacement spécifique. Contactez-nous pour obtenir plus de renseignements sur nos services.